Tout bon changement de look passe par une coupe de cheveux. Et en glissant sa nouvelle personnalité entre les mains d’un expert, c’est sa confiance entière qu’on accorde à sa créativité mais aussi à son matériel. Car pour qu’un coiffeur styliste puisse travailler le cheveu à sa guise, il faut que ses outils de coiffure soient le prolongement même de ses doigts… Quels sont ces accessoires indispensables ? 

Des ciseaux professionnels, qu’est-ce que c’est ?

La beauté, le soin du corps et la coiffure ne remontent pas à la semaine dernière. Depuis l’Antiquité – et l’utilisation d’outils plus perfectionnés que la pierre affutée – le matériel de coiffure a connu une évolution immense, tant sur les matériaux que sur les formes.

Des premiers ciseaux en bronze ou en fer en forme de C avec un mécanisme basique, aux ciseaux de coiffure en acier à la forme qu’on connaît encore aujourd’hui, il s’est écoulé des siècles. Les fameux ciseaux se sont ensuite chargés de pierres précieuses et de nacre, pour devenir des accessoires de luxe, faisant au passage de la coiffure un art noble.

Dans le même temps, l’outil s’est démocratisé pour s’exporter à travers le monde, où son évolution a pris un essor nouveau. Et il ne serait pas incorrect d’admettre aujourd’hui que les ciseaux n’ont jamais cessé de se transformer en réalité…

Alors quels sont les ciseaux de coiffure qui s’imposent, parmi cette riche histoire, sur la scène de la coupe professionnelle ?

Ciseaux de coupe – ou ciseaux droits

Comme leur nom l’indique, ces ciseaux sont faits pour la coupe. Leurs lames affilées ont en général une forme légèrement concave et un seul point de jonction au niveau de la vis, pour tailler avec finesse et précision le cheveu sans le casser.

Les lames pyramidales sont directement inspirées des lames de rasoir, dont elles ont la délicatesse, et pour un toucher doux et moins de pression sur le cheveu.

Ciseaux sculpteurs

La coiffure n’étant pas qu’une histoire de raccourcissement, il s’agit aussi de pouvoir sculpter, en jouant notamment avec le volume de la chevelure. La composition de ces ciseaux dénote, par la présence d’une lame de coupe droite et d’une lame crantée. Cette alliance permet de réduire le volume des zones les plus épaisses et d’optimiser la quantité de cheveux.

La capacité de sculpter de ces ciseaux repose sur une combinaison de plusieurs éléments : la taille et l’espacement des crans sur la lame, et leur terminaison notamment. De tels ciseaux peuvent faire varier le volume d’une chevelure de 10 à 70%, avec une moyenne de 40%.

Ciseaux à effiler ou à désépaissir

Ici, il s’agit de ciseaux bien spécifiques qui présentent deux lames crantées au lieu d’une, pour une précision de coupe plus poussée. Ils permettent d’apporter une texture spécifique au cheveu et de parvenir à un degré avancé de précision de coupe.

Ciseaux courbes

Restent enfin les ciseaux à lames courbes (et généralement beaucoup plus courtes) utilisés pour la barbe et le contour des oreilles la plupart du temps.

Comment reconnaître la qualité ?

Une fois que vous savez reconnaître les types de ciseaux professionnels, et devant la variété des offres, il est important de savoir remarquer les éléments qui en font un accessoire de qualité. Les trois principaux facteurs ici sont la durée de vie, la précision et la prise en main, pour un ustensile aussi essentiel à la coiffure.

Le meilleur matériau ici est sans aucun doute l’acier inoxydable, composé d’un alliage de métaux tels que cobalt, chrome et métaux hautement résistants à la corrosion et d’une solidité supérieure.

De tels matériaux améliorent totalement la qualité de la coiffure en soi, et apportent un degré supplémentaire de précision dans la coupe. Leur légèreté offre un confort de travail qui facilite grandement le geste et le quotidien du professionnel. Le poignet peut se permettre un mouvement fluide et sans efforts pour un détail stylistique absolu. Voilà les critères qui font d’une paire de ciseaux un accessoire professionnel parfait.

À choisir : plus lourd ou plus léger ?

Sur ce point, la réponse dépend totalement de la morphologie et des habitudes de travail de chaque styliste. Une paire de ciseaux légers conviendra aux poignets fins qui recherchent une facilité de mouvement, mais peut donner à certains une sensation de perte de contrôle.

D’autres préfèreront des ciseaux plus lourds pour guider leur geste, et c’est là à chacun de choisir l’accessoire qui s’adapte le mieux à sa façon de travailler, et non l’inverse.

Pourquoi les ciseaux doivent-ils être adaptables ?

Puisqu’on parle d’ergonomie, autant prendre en compte également la force de coupe des lames. C’est là qu’entre en jeu le régulateur de lame de coupe, cette petite vis entre les deux branches. Il doit être visible, facilement accessible et manipulable, pour que les deux lames glissent parfaitement et que la coupe puisse être dirigée avec la plus grande précision sans avoir à forcer.

Pour ça, la clé de vis fournie dans la trousse qui enveloppe les ciseaux Termix vous assure de garder le contrôle sur vos lames. Chacun règle ainsi le frottement des branches et s’assure personnellement de ne pas risquer une coupe trop flexible et donc imparfaite. De plus, en vérifiant régulièrement la fermeture de cette vis, vous prolongez la durée de vie des ciseaux en réduisant la pression des lames.

Quelle taille doivent faire de bons ciseaux professionnels ?

Comme pour leur poids, la taille des ciseaux dépend de la physionomie de l’artisan et de ses habitudes de travail. À chacun sa technique personnelle, mais voici quelques standards à prendre en compte :

• La taille des ciseaux professionnels varie de 10 à 20cm (4 à 8 pouces)
• À partir de 17-18cm (7 pouces) on considère qu’il s’agit de ciseaux pour la coiffure canine
• Les ciseaux les plus fins et les plus petits conviennent généralement à la coiffure féminine, les plus longs à la coiffure masculine.
• La taille standard pour une prise en main idéale varie entre 12,7cm (5 pouces) et 16,5cm (6,5 pouces).

Le critère principal doit être avant tout une parfaite alliance entre la main et les ciseaux, qui doivent en être le prolongement.

La précision avant tout

C’est bien sûr une condition absolue des bons ciseaux professionnels : leur capacité de précision. C’est de ce détail capital que dépend le résultat final d’un travail de styliste.

Comme on l’a vu, la précision dépend d’abord de la qualité du matériel - acier inoxydable et alliages semblables - et de son entretien impeccable : il faut penser à affûter les lames régulièrement !

Autre point de précision : la possibilité de jouer avec la vis de serrage, pour ajuster l’espace de frottement entre les lames et parvenir à une coupe fine et pointue, en jouant sur la pression des branches.

Si vos ciseaux professionnels offrent ces deux aspects, vous avez une belle garantie de résultat précis.

Et maintenant, à vous de jouer !

Source : termixshop.com